Gazouillette

La vie du beau coté

A la fenêtre

Le ballet des guêpiers s’intensifie à proximité des nids, et ils arrivent avec le bec bien rempli.

Les jeunes de l’année ont déjà grandi et ils commencent à passer la tête par la fenêtre des nid, des terriers pouvant faire un mètre de profondeur.

Ils ne volent pas encore, et attendent le ravitaillement au plus près.

Les parents amènent toutes sortes de gros insectes à un rythme soutenu, parfois un passage par minute ou plus pour certains nids.

Chaque nid peut compter jusqu’à cinq jeunes, qui, j’imagine, se relaient à la fenêtre pour les rations.

Cette berge de la rivière est une véritable cité troglodyte habitée par de nombreuses familles.

Tout ce petit monde repartira pour l’Afrique dans un peu plus d’un mois, en moyenne, après quatre à cinq mois passés dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *