Gazouillette

La vie du beau coté

Calimero

Après trois ans d’absence, les rouges-queues noirs nichent à nouveau à la maison, dans la vasque sous l’avant-toit.

Et quand papa apporte une petite chenille, c’est signe qu’il y a des becs à nourrir !

Sur cette photo volée avec le téléphone, quand les parents sont partis, il reste un œuf à éclore.

Ce petit film est probablement juste après son éclosion, on voit le poussin s’étirer et ouvrir le bec, avec la coquille encore sur la tête, peut être pour sa première respiration…

A peine plus tard la fratrie de cinq se tient chaud,

sous la surveillance rapprochée du père qui profite de la branche que j’ai mise dans la pied du parasol pour le voir de plus près 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *